peinture intérieure pour bois

Guide pour mieux choisir sa peinture intérieure pour bois

La décoration de l’intérieur d’une maison ne se borne pas sur le choix des meubles et des objets décoratifs. Elle prend en compte également la peinture du bois. Une multitude de choix existent pour décorer les boiseries et les meubles qui se trouvent à l’intérieur de la maison. De ce fait, les utilisateurs ne savent plus quel modèle choisir. Pour faciliter leurs choix, zoom sur les critères de sélection d’une peinture intérieure pour bois. Lors de l’achat d’une peinture intérieure pour bois, deux éléments doivent être pris en considération. D’un côté, il y a le type de peinture intérieure pour bois. Et, de l’autre côté, il faut prendre en compte également le type de finition.

Les divers modèles de peintures intérieures pour bois

Généralement, trois types de peintures intérieures pour bois existent. Le premier modèle se nomme peinture acrylique. Ce dernier est très prisé en raison de son odeur quasi inexistante et sa facilité à sécher. Par ailleurs, il semble être moins toxique à cause de son premier composant : l’eau. De plus, l’utilisation de cette variété de peinture est très simple.

Ensuite, il y a également la peinture glycérophtalique. Bien qu’il existe une réglementation sur l’emploi de ce modèle, il est toujours très employé. Ce type de peinture est assez toxique en raison de son odeur très présente. Fait à partir du solvant, la peinture glycéro exige l’emploi d’un élément particulier pour nettoyer les outils, notamment le solvant ou le white spirit. Lors de son emploi, il est conseillé de bien ventiler la pièce.

Enfin, le dernier modèle est la peinture alkyde. C’est le nouveau-né des peintures. Elle rassemble l’eau et la résistance contenue dans la peinture glycéro. Cette variété de peinture est très peu odorante et se sèche très vite. Par ailleurs, elle est également moins toxique et permet le nettoyage à l’eau des outils. De ce fait, la peinture alkyde est un bon compris.

Les finitions d’une peinture intérieure bois

Outre le type de peinture à bois, les finitions de la peinture entrent également en jeu lors de son choix. Pour une peinture ornementale, diverses finitions s’offrent aux utilisateurs. De ce fait, pour un résultat design et profond, la finition mate est très appréciée. Elle est plus destinée dans les chambres à coucher. Toutefois, cet aspect n’aime pas les défauts ainsi que le fort passage.

Pour avoir un rendu lumineux, il est plus malin de se pencher vers la finition satin. Cette dernière a le pouvoir de cacher les défauts, et s’adapte à tout type de pièces. Pour un effet qui permet le passage de la lumière, et une perception d’espace, la finition brillante est fortement recommandée.

Il est important de souligner qu’il est possible de mettre de la peinture bois même si la lasure ne s’écaille pas. Cependant, il faut réaliser un égrenage ainsi qu’un dépoussiérage. Dans le cas où la lasure s’écaille, avant de le repeindre, il est essentiel de le poncer jusqu’à l’atteinte du bois brut. Enfin, il est tout à fait possible de mettre la peinture via un pistolet. Mais, il faut diluer la peinture bois avec de l’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *