entretenir ses menuiseries extérieures en bois

Quelques conseils pour entretenir ses menuiseries extérieures en bois

En plus d’apporter de l’esthétisme, les menuiseries extérieures en bois sont très isolantes. Cependant, elles sont très sensibles au soleil, au vent ainsi qu’aux intempéries. C’est pourquoi il est essentiel de les entretenir régulièrement afin de garantir leur longévité. Bien sûr, quand la peinture de ses châssis s’écaille, ils deviennent fibreux et perdent leur éclat. Voici quelques conseils pour entretenir ses menuiseries extérieures en bois.

Respecter les étapes de l’entretien

Dans cette section, https://www.keldeco.net/ présente les étapes à suivre pour bien entretenir ses menuiseries extérieures en bois. En ce sens, la première étape consiste à nettoyer ses châssis à l’eau claire. Cette étape est souvent oubliée, mais elle est pourtant primordiale. On peut d’ailleurs y ajouter un peu de détergent pour dégraisser parfaitement ses châssis.

Après le dégraissage, il est conseillé d’enlever les résidus de peinture, de vernis ou de laque en ponçant ses châssis avec un papier de verre. Il est important de les poncer dans le sens des fibres du bois. D’ailleurs, s’ils sont trop abîmés, il est nécessaire de les décaper avec un pistolet à air chaud pour ramollir la peinture. Par ailleurs, il est important de porter des gants, un masque et des lunettes de protection lors de cette étape.

La dernière étape consiste à appliquer la peinture, le vernis ou la lasure de son choix. Pour appliquer le produit, il suffit d’utiliser un pinceau et de bien suivre les indications présentes sur la notice du produit. Il est conseillé de toujours commencer par la partie mobile de la fenêtre, en peignant du haut vers le bas. Ensuite, on peut s’attaquer à sa partie fixe et enfin aux rebords extérieurs et intérieurs.

Faire un entretien plus approfondi des châssis les plus exposés

Les menuiseries extérieures en bois se caractérisent par leur haute résistance face à d’importants écarts de températures et aux fortes précipitations. En fonction des conditions climatiques et de la qualité de finition choisie, un entretien peut être nécessaire tous les 7 à 12 ans. La bonne nouvelle, c’est que les portes et les fenêtres bois bénéficient aujourd’hui d’un large choix de peintures et de lasures protectrices très performantes.

Pour un entretien plus approfondi, il faut d’abord dégonder sa fenêtre pour travailler à plat sur les tréteaux et accéder ainsi plus facilement au dormant. Ensuite, il faut protéger les parties vitrées, gratter les anciennes peintures ou lasures et reboucher les éventuelles irrégularités à l’aide d’une pâte à bois et dépoussiérer avec un chiffon humide. Enfin, il ne reste plus qu’à appliquer la peinture ou la lasure en une ou plusieurs couches.

Quelques conseils supplémentaires

Lors de l’entretien, il faut veiller à ne pas abîmer ses menuiseries. Ainsi, il est conseillé d’éviter l’utilisation de produits très agressifs ainsi que les produits basiques ou acides. Il faut aussi vérifier que les trous d’évacuation des eaux sont bien dégagés. Ces derniers se trouvent dans la pièce d’appui des fenêtres ou dans le seuil aluminium des portes-fenêtres et portes d’entrée. Sans oublier de graisser ou huiler les pièces en friction, les articulations et les points de verrouillage. Dans l’idéal, il faut utiliser une graisse ou une huile sans acide, silicone ou résine. Enfin, il est conseillé de prendre soin de son vitrage en le nettoyant avec un chiffon microfibre. Il est important de bien essorer le chiffon avant le nettoyage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.